LYR’ELLES

ENSEMBLE LYR’ELLES

Extraits audios de l’échappée sonore:

La lune et la révolte

La petite fille et la nuit dans la forêt

Le départ

 

photoéchapson3

Composé de Laure Stehlin, flûtiste, Elodie Vignon, pianiste, et Eve Stehlin, auteur/comédienne. L’ensemble LYR’ELLES s’est constitué autour du projet de l’Echappée Sonore en 2010, dans la continuité d’une collaboration ayant uni Laure et Elodie en sonate, et Laure et Eve pour des concerts littéraires. Ces 3 artistes proposent une approche sensitive du concert classique. Transportant l’auditoire dans une fiction musicale, le spectacle se situe à la frontière entre la musique et le théâtre. En effet, les interprètes unissent le plaisir du récit aux caractères variés des instruments. La dimension physique de la vibration sonore représente un élément fondamental du travail de Lyr’elles. La texture des sons est modelée par la voix, le piano et les différentes flûtes, dans une recherche de timbres qui mêle l’ancien et le moderne. Lyr’elles cherche à ouvrir des espaces sensoriels, en offrant un tableau où les sonorités, sont une matière à sculpter, un puits d’émotions à explorer.

L’Echappée sonore

 

le 11 avril 2014 au théâtre de Gleizé (Lyon)

le 11 avril 2014 au théâtre de Gleizé (Lyon)

Polyphonie musique et mots d’après un roman original de Eve Stehlin

Œuvres musicales de

F. Liszt, F. Lagnau, E. Varèse, P. Gaubert,

J.S. Bach, J. Hotteterre,

J.B. de Boismortier…

La rencontre de trois univers artistiques et de trois féminités.

 

 

 

 Il s’agit de lectures d’extraits choisis du roman L’échappée de Eve Stehlin mises en lumière par des pièces pour flûte et piano, pour flûte seule et pour piano seul.

Les enchaînements et la construction de ce projet ont pour effet d’effacer l’apparente distance qui sépare les mots de la musique, les oeuvres baroques des oeuvres modernes, le piano et la flûte moderne des flûtes anciennes.

Ces mises en perspective invitent le spectateur à se laisser intimement toucher par les émotions et les ressentis qui en émergent.

La narration:

Le roman de Eve Stehlin nous plonge dans l’intimité d’une femme qui mène une vie normale mais souffre d’un malaise profond. Comme si autour d’elle l’authenticité n’existait pas. Un jour, elle décide de partir. Dans les espaces sauvages qu’elle traverse, sa sensibilité s’éveille, prenant des reliefs porteurs de sens. Confrontée à la nature qui révèle ses doutes, ses peurs, elle découvre ses forces, ses faiblesses, et ressent peu à peu ce qui la relie à la vie, au-delà de son histoire.

« Un nuage, un oiseau… »

Poésie et musique: flûte, voix

Musique de G.P. Telemann, A. Vivaldi, J. Hotteterre, C.P.E. Bach et Poèmes de Victor Hugo

Par la voix et les sonorités de la flûte se dessine un parcours musical et poétique. Tirés des recueils les Chants du Crépuscule, les Contemplations et Toute la Lyre de Victor Hugo, les poèmes choisis chantent la beauté de la nature et des éléments. Le son des différentes flûtes traversières, moderne et baroque, façonne cette évocation sensible.

enregistrements: Christophe Guiraud 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s